Réflexonatur- réflexologie à Pleyben

La séance de réflexologie avec Evelyne Niort

Comment se passe une séance de réflexologie?

Je procède à un bilan réflexo :

Durant ce court entretien, le consultant apporte les informations nécessaires afin de me faire connaître ses attentes, son état mental et physique, afin d'adapter au mieux ma pratique à son profil.

Puis la séance :

Elle débute par une détente du sujet avec quelques assouplissements de la partie du corps traitée ce jour (visage, mains ou pieds);

elle est suivie par quelques points de revitalisation.

 Le corps peut ainsi réagir au protocole mis en place en fonction du soulagement souhaité.

Enfin, l'échange sur le ressenti :

Quelques minutes pour faire le bilan des sensations induites par le soin sont indispensables. Nous pourrons ainsi comprendre certains points sensibles ou parfois douloureux et je tenterai de donner quelques conseils de bonnes pratiques pour tenter de remédier au retour des blocages.

Votre ressenti :

C'est votre corps qui dicte les règles. 

La plupart de temps, l'effet de détente et de relaxation est flagrant. Un grand relâchement du corps et du mental s'opère et un arrêt des gênes ou des douleurs s'effectue dès le soir du soin. 

Parfois, il faut plus de temps au corps pour se rééquilibrer, surtout lorsque les souffrances se sont installées. Vous devrez alors attendre 2 à 3 jours pour en percevoir les bienfaits. 

Dans ces cas-là, il est conseillé de poursuivre quelques séances dans les semaines suivantes pour parfaire le travail et redonner à votre organisme le pouvoir qu'il avait auparavant.

Les précautions et mises en garde:

Toutes les réflexologies sont complémentaires à la médecine conventionnelle et allopathique, mais il est nécessaire de consulter et de demander l'avis de votre médecin traitant dans certains cas :

  • Blessure ouverte au pied, main ou visage
  • Rhumatismes déformants des mains, douleurs arthritiques ou arthrosiques
  • Phlébite ou varicosités
  • Maladie cardiaque non stabilisée ( séances plus courtes )
  • Dermatose, ulcérations, érysipèle ( infection bactérienne visible sur la peau )
  • Maladies graves comme une embolie pulmonaire
  • Phase aiguë d'une maladie infectieuse ( car le corps lutte déjà pour éliminer les toxines, la réflexologie risque alors le surmener )
  • Grossesse : on ne pratique pas la réflexologie plantaire et la palmaire avant le 4ᵉ mois.

Par contre, en cas de maladies cancéreuses, de leucémie, de sclérose en plaque ou de soins palliatifs, la réflexologie est grandement recommandée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.